in

La manifestation des soignants pour sauver l’hôpital dégénère à Paris

Les soignants sont de retour dans la rue pour mettre le gouvernement en face de ses responsabilités. Qualifiés de héros par le président de la République qui promettait de revaloriser les salaires, le personnel hospitalier a joint la parole aux actes cette après-midi.

Les soignants n’épargnent pas le quinquennat d’Emmanuel Macron, une nouvelle fois les blouses blanches demandent des comptes au président de la République. Une mobilisation qui plaide en leur faveur après la crise du Covid-19. À Paris aujourd’hui, le personnel hospitalier avait prévu de se rassembler pour se faire entendre encore une fois. En pleine négociation sur le Ségur de la santé, les soignants ont décidé de marcher ensemble, d’une même voix pour demander des actes à l’État.

Cette nouvelle manifestation se déroulait dans le calme, syndicats, blouses blanches et personnel de santé de l’Hôpital ont défilé dans Paris pendant une bonne partie de l’après-midi. Une manifestation pacifique jusqu’à l’apparition de groupes violents.

En effet un peu plus tard dans l’après-midi, alors que la manifestation poursuivait son chemin, un groupe de casseur a perturbé le cortège du défilé. Les affrontements ont eu lieu avec les forces de l’ordre et seulement seize personnes ont été interpellées rapporte la préfecture de Police de Paris. La PP dénonce les actes de violence et appel au calme pendant que la tension sur place montait d’un cran. Aux Invalides les black blocks ont brûlé du mobilier, incendié une voiture et barrer la route aux forces de l’Ordre. Une agitation soudaine qui a ému une infirmière fasse à cette violence gratuite.

Notez cet article

Avatar

Ecrit par Mobeez

Donald Trump : Querelles à la maison blanche ?

Emma Watson entre au conseil d’administration du groupe de luxe Kering